Mika a voulu se prêter au jeu et au stress en se mettant dans la peau d’un candidat, samedi soir, lors de cette dernière soirée des auditions à l’aveugle de la sixième saison de The Voice.

Samedi soir, les coaches ont eu envie de s’amuser et la spontanéité de Mika a encore frappé. Alors que les prestations des candidats s’enchaînaient, l’artiste profita d’une pause entre deux prestations pour demander à ses collègues si ils auraient pu passer une audition à l’aveugle. Cependant, sa question se retourna contre lui, les trois chanteurs n’avaient qu’une envie, le voir lui chanter derrière des fauteuils tournés.

Mika toujours prêt à faire le show et surtout à comprendre ce que vivent les talents sur cette scène, se lança pour son auditions à l’aveugle, espérant que les trois autres coaches se retournent. Déterminé, le chanteur se place derrière le mur et s’assoit pour jouer du piano mais semble déstabilisé : « Ça fait bizarre, le public ne parle pas, souffle-t-il. C’est la première fois que je sors dans The Voice et que personne ne fait un bruit, quelle tristesse. » Et Florent Pagny de répondre que la moindre note à côté et ils n’appuient pas. Mika interprète l’un de ses titres, le tube Grace Kelly et convainc les trois autres coaches. Joueurs et un brin taquins, ils se prêtent au jeu de la présentation et du débrief de ce qu’ils ont entendu. « Un bel avenir vous attend si vous venez dans mon équipe », lance M. Pokora, tandis que Zazie critique son costume. L’interprète de Talk About You pas rancunier et lui aussi joueur jusqu’à la fin, choisit d’être dans l’équipe de la chanteuse. Un moment très amusant !

Les parisiens de Wild Times débarquent avec The Wanderers, premier clip et extrait d’un EP pop-rock à paraître le 28 avril prochain.

Wild Times c’est l’histoire de quatre potes parisiens avides de rock et surtout indépendants et libres de toute créativité.

Avec The Wanderers, titre fort et accrocheur, le groupe prometteur fait une arrivée fracassante sur la scène pop-rock française. Les musiciens s’expriment aussi à travers le clip du single où si ils semblent perdus au milieu de danseuses du Moulin Rouge et effeuilleuses burlesques, musicalement, ils savent dans quelle direction ils vont et le font clairement savoir dans cette vidéo tournée en plan-séquence et réalisée par le chanteur du groupe. Ils sont libres et personne ne leur dit quoi faire !

Les Wild Times publieront sur leur propre label Wild Times Records leur premier EP The Wanderers le 28 avril dans lequel ils crient haut et fort ce qui les frappe en plein coeur le tout saturé de guitares et d’un bon son pop-rock. Un groupe à découvrir également sur scène avec trois dates parisiennes, le 22 avril à l’Alimentation Générale, le 29 avril à l’International (Release Party) et le 20 mai au Bus Palladium.

 

L’auteur-compositeur-interprète fait son retour sur scène avec son premier album paru fin mars qu’il viendra jouer au Chat Noir à Genève.

Igit fera son retour à la fin du mois, le dimanche 30 avril, au Chat Noir à Genève, trois ans après son passage dans cette salle intimiste. Après y avoir présenté en 2014 ses morceaux issus de l’EP Les voiles, c’est son premier album Jouons que l’artiste fera découvrir en live à son public suisse, dont sont extraits les singles Des conséquences, Marcher loin, Noir et blanc, Joie et dernièrement, Encre marine.

Un petit bijou initialement prévu pour l’an dernier mais enfin dans les bacs depuis ce 31 mars où le chanteur de sa voix chaude et rocailleuse et de sa plume délicate nous promène d’histoire en histoire, nous séduit toujours autant et nous donne envie de voir ce qu’il a encore à offrir sous le chapeau.

Sa guitare acoustique et son petit piano rouge accompagnent à merveille cette voix au timbre unique, comme les sonorités pop et les légères touches électro que l’on retrouve dans ce premier album.

Igit sera de retour de l’autre côté de la frontière pour présenter ce disque et offrir un moment poétique aux suisses après avoir conquis le public parisien. Ses deux concerts à la Nouvelle Seine, au mois de mars, se sont joués à guichets fermés et une troisième date est prévue pour ce 10 avril.

Les Fréro Delavega donnent actuellement leurs dernières dates de concerts avant leur séparation au mois de juin mais le concert donné dimanche soir s’est terminé à l’hôpital pour l’un des deux chanteurs.

Le 10 juin prochain, le duo révélé dans The Voice en 2014 fera définitivement ses adieux, lors d’un ultime concert chez lui, à Bordeaux. La nouvelle avait surpris tout le monde en novembre dernier, les deux artistes alors en plein succès, trop pour Florian Delavega : « Courir après les ventes, courir après le succès, ce n’est pas quelque chose qui me fait rêver. Ce rythme et cette exposition, c’est quelque chose qui ne me convient plus. J’ai envie de faire plein de choses, j’ai plein de rêves qui sont dans ma vie privée d’abord. Déjà, construire une famille, construire un endroit à moi, mon petit oasis. »

Dès lors, les fans l’ont bien compris, cette tournée est pour eux la dernière chance de les voir, de danser sur leurs morceaux et de profiter de leur énergie, humour et belle complicité, seulement voilà, le concert de dimanche soir, à Auxerre, a dû être écourté suite à une mauvaise chute de Florian. Les deux amis qui se produisaient devant 2500 spectateurs ravissent toujours leur public d’un moment où ils se font balader par celui-ci sur un bateau pneumatique sur la reprise de 50 Cent, P.I.M.P. « Florian a sauté depuis la scène, peut-être avec un peu trop d’élan. Il s’est pris une bonne gamelle. Il est tombé d’une hauteur d’environ 2 mètres », explique un porte-parole d’Auxerrexpo, la salle qui accueillait le duo. « Il est resté un peu à terre avant de remonter sur scène pour quelques chansons. » Le concert qui aurait dû durer environ 2h45 a ainsi été écourté, les spectateurs n’ayant pas pu profiter pleinement de la seconde partie du show, la partie acoustique, le chanteur ayant été transporté à l’hôpital souffrant de douleurs au niveau du cou et de la tête mais a donné de ses nouvelles sur les réseaux sociaux, avec humour comme toujours, en précisant que le concert de ce soir à Lille, avait toujours lieu.

Dès ce soir, Jérémy et Flo donneront leurs quatre dernières dates et seront aussi très attendus ce vendredi à l’AccorHotels Arena. Les parisiens entendront une dernière fois les tubes Sweet Darling, Le chant des sirènes, Le coeur éléphant ou encore A l’équilibre.

Les lyonnais de Big Junior sortiront ce vendredi leur second EP Osiris qui plonge l’auditeur dans un bain de fraîcheur.

Ambassadeurs du Hip Wave avec leur savant mélange de rock, hip-hop et musique électronique, les trublions de Big Junior feront leur retour ce 7 avril avec l’EP Osiris. Quatre titres frais, entraînants et résolument positifs dont le groupe nous a fait découvrir le premier extrait, le mois dernier, Born To Cry et dont le clip ne devrait pas tarder à venir.

Personne ne se trompe sur ce phénomène musical qui a déjà conquis un public fidèle avec sa première tournée autoproduite en 2015 mais aussi des groupes tels que Deluxe, General Elektriks ou encore Stuck In The Sound qui les ont invités pour assurer leurs premières parties. Le succès de Big Junior ne s’arrête pas là puisqu’il a fait partie des 10 finalistes du concours Ricard S.A Live Music.

Ce raz-de-marée dansant en live présente déjà ce nouvel EP sur scène et sera notamment le 7 avril à Lyon, au Hard Rock Café pour fêter la sortie d’Osiris lors d’une Release Party. Le quatuor poursuivra cette nouvelle tournée à travers la France jusqu’à la fin de l’année et dont toutes les dates sont à retrouver sur sa page Facebook.

 

Les britanniques annoncent la sortie de leur nouvel album Different Days en hommage à leur batteur et ami décédé il y a quatre ans en invitant des musiciens de renoms.

Deux ans après Modern Nature, accueillit moyennement par la critique, le groupe rock The Charlatans donne de ses nouvelles en annonçant la sortie de son 13ème album studio.

Après une année 2015 mouvementée et deux tournées mondiales, The Charlatans célèbrent leur grand retour le 26 mai prochain avec Different Days. Produit au studio du groupe à Cewe, ce nouvel opus accueille un grand nombre d’artistes de renoms et amis des membres du groupe, appelés à participer à la composition de celui-ci.

Mais l’histoire est toute autre. Endeuillés une première fois en 1996, avec la mort du claviériste Rob Collins, tué dans un accident de voiture durant l’enregistrement de leur cinquième album Tellin’ Stories, les britanniques le furent encore en 2013, avec la disparition du batteur Jon Brookes, après une longue lutte contre le cancer. Aujourd’hui quatuor, le groupe s’apprête à sortir son nouvel album, espérant que les fans vont l’aimer autant qu’il l’a fait. Pour Different Days, The Charlatans ont voulu rendre hommage à Jon Brookes en proposant à des artistes comme Pete Salisbury (The Verve), Anton Newcombe (Brian Jonestown Massacre), Stephen Morris (New Order), Johnny Marr (The Smiths) et beaucoup d’autres, de participer à la composition de l’album.

Different Days paraîtra le 26 mai prochain et est déjà disponible en précommande.

 

Le grand jour est arrivé pour les festivaliers et habitués du Paléo de Nyon, puisque le festival a dévoilé sa programmation ce matin. Entre concerts évènements, retours et belles révélations.

Les Red Hot Chili Peppers se produiront pour la première fois au Paléo Festival, le mardi 18 juillet.

Celui qui a été élu meilleur festival européen dans la catégorie «Best Medium-Sized Festival» en ce début d’année, le Paléo Festival, a annoncé ce matin, lors de la conférence de presse, son affiche 2017 qui se tiendra du 18 au 23 juillet prochain. Une 42ème édition forte, éclectique et pimentée, tels ont été les mots de son fondateur et président, Daniel Rossellat qui a émis également une pensée pour les journalistes du magazine l’Hebdo, pas présents cette année puisque le journal a malheureusement fermé ses portes, il y a quelques semaines.

Quelques chiffres tout d’abord, 70% des artistes viennent cette année pour la première fois et depuis 1976, ce sont plus de 6 millions de spectateurs qui sont venus fouler la Plaine de l’Asse.

Avant d’entrer dans le vif du sujet, le clip habituel qui nous replonge dans l’ambiance et les meilleurs moments des années précédentes démarre quand vient le tant attendu programme de juillet prochain. Des grands noms aux découvertes en passant par quelques habitués, le Paléo sera riche et lumineux durant six jours. Et si l’horloge dans la salle est toujours à l’heure d’hiver, nous on est déjà en été avec cette affiche prometteuse.

A commencer par « un rêve devenu réalité, un groupe inaccessible depuis tout ce temps », souligne Jacques Monnier, les Red Hot Chili Peppers qui viendront pimenter la Grande Scène mais surtout électriser le lieu, dès son ouverture. Le groupe entre dans le top 3 des plus gros cachets de l’histoire du festival. La réponse au cadeau soigneusement emballé que les journalistes ont reçu en arrivant ce matin à la conférence de presse, à savoir un joli piment rouge.

Mais le rock sera vraiment à l’honneur cette année avec Foals, Pixies ou encore Midnight Oil qui d’un rendez-vous manqué en 1998 pour cause d’annulation à la dernière minute et d’un retour après 15 ans d’absence sera très attendu, autant que son tube Beds Are Burning. Du blues rock électrique avec Kaleo et The Inspector Cluzo et la nouvelle génération composée de Shame, Nova Twins et Pogo Car Crash Control déverseront leur rock sauvage et nerveux. Les amateurs de pop rock pourront profiter de la présence des britanniques de Temples et des français de Her.

Moins de chanson française sur la Grande Scène cette année mais ce sera surtout le retour de ces derniers mois, Renaud, tel un phénix qui renaît de ses cendres qui sera attendu le samedi 22 juillet. A ses côtés, Christophe Maé. En début de semaine, le déjanté Julien Doré reviendra trois ans seulement après son dernier passage ou encore Black M. Quant aux autres scène, elles verront défiler Cyril Mokaiesh, Boulevard des Airs et Vianney qui revient lui, pour la seconde fois consécutive.

L’électro sera représenté cette année par Justice, Vitalic, Petit Biscuit ou encore Broken Back et le hip-hop par les Américains de Macklemore & Ryan Lewis, une première dans un festival suisse mais aussi Vald et Georgio, pour ne citer qu’eux.

On poursuit avec un festival de métissages et les têtes d’affiche Jamiroquai et Manu Chao et la belle Imany qui de sa voix chaude viendra présenter son répertoire soul et folk.

Côté humour cette année, le Paléo réinvite l’excellent imitateur Michaël Gregorio, venu en 2014 déjà. Grâce à lui, les festivaliers pourront entendre également au Paléo Shakira, AC/DC ou encore U2. Espérons pour lui, que cette fois-ci, son spectacle ne soit pas sous une pluie battante, comme il y a trois ans.

Les révélations ne sont pas en reste et seront à découvrir vivement en live avec Octave Noire, Fishbach, Radio Elvis, Nicolas Michaux ou encore le protégé de Renaud, Gauvain Sers, qui assure actuellement ses premières parties sur sa tournée Phénix Tour et qui se produira au festival le même jour que lui. Nous ne sommes pas à l’abri d’un petit duo lors du concert de l’interprète de Mistral gagnant et qui serait ainsi une très belle surprise de la part des deux artistes.

Et terminons par le Village du Monde consacré cette année à l’Amérique Centrale qui nous fera voyager au Mexique, Guatemala ou encore Honduras et accueillant 17 artistes/groupes dont la reine incontestée du calypso, Calypso Rose.

Une affiche vibrante et lumineuse qui rythmera les soirées entre grands noms et passionnantes découvertes.

Retrouvez le programme complet sur www.paleo.ch. La billetterie ouvrira mercredi 5 avril à 12h.