Evanescence annonce son retour dans les bacs avec son cinquième album studio et une tournée à l’automne prochain.  

Seul membre restant de la formation originel, Amy Lee a annoncé sur les réseaux sociaux le retour du groupe dans les bacs, après six ans d’absence. La chanteuse qui poursuit en parallèle une carrière solo, notamment avec son disque Dream Too Much et son dernier projet en date, le titre qu’elle interprète pour la B.O. du film Voice From The Stone, Speak To Me, a révélé les détails de ce nouvel album.

Baptisé Synthesis, celui-ci pourrait bien surprendre les fans d’Evanescence. Nommé ainsi car il s’agira d’une synthèse, une combinaison entre « l’electro et l’orchestral, ainsi que le passé et le présent », a déclaré la chanteuse dans un message vidéo annonçant son enregistrement. En effet, il s’agit d’un projet spécial dans lequel le groupe a passé en revue sa discographie et reprendra plusieurs de ses anciens morceaux, en « enlevant les guitares saturées et la batterie rock pour les remplacer par une orchestration complète et un son totalement synthétique. » Evanescence a sélectionné ainsi les chansons qui sont faites pour être écoutées de cette façon. « On remet les morceaux à plat, avec des tempos différents, des parties différentes, des intros, des outros, des suites et de nouveaux éléments, puis on les assemble comme si c’était un grand morceau de musique, une pièce classique, un peu comme une bande originale. En fait, de plusieurs manières, on dirait la B.O. de ma vie ! », déclare la chanteuse. Synthesis paraîtra cet automne et contiendra également deux nouveaux morceaux.

Evanescence partira en tournée avec ce nouveau disque également à l’automne prochain mais sera déjà de retour sur scène avant pour jouer ses anciens titres et tubes. Une tournée estivale qui démarrera en Suisse, le 7 juin au Caribana Festival de Nyon.

La manifestation musicale genevoise a dévoilé la programmation de sa 19ème édition, ce matin lors de la conférence de presse. Une affiche très masculine mais éclectique.

MC Solaar se produira pour la 15ème fois à la Fête de l’Espoir.

La Fête de l’Espoir serait rien sans ses partenaires toujours là pour la soutenir. Après une situation financière difficile, son avenir était incertain cette année mais est finalement reconduite pour une 19ème édition et pour le plus grand bonheur de tous. L’événement musical gratuit et incontournable à Genève reviendra le 27 mai prochain, au Stade du Bout-du-Monde, et ses artistes les plus fidèles seront eux aussi une fois de plus de la partie. En tête, MC Solaar qui comptabilise 15 participations d’affilées, d’autres retours seront aussi attendus par le public genevois, tels que Yves Jamait, Florent Mothe ou encore Mosimann.

 

Des nouveaux venus viennent s’y ajouter avec qui l’ambiance sera aussi au rendez-vous, Féfé, Rover, Sanseverino, les Suisses Fraissinet, Matt Mathews ou encore Tweek, pour ne citer qu’eux et pour compléter cette affiche et ce mélange de styles, les nouveaux talents et découvertes du moment seront bien présents et bien mis en avant. Les fans de la saison 5 de The Voice se régaleront de l’énergie du trio Arcadian et de la voix suave de Sweem. La Fête de l’Espoir nous habitue depuis quelques années aux duos guitares/voix et pour cette 19ème édition, invite la folk de Bon Air. La Fête de l’Espoir n’a pas changé ses règles. L’entrée est toujours gratuite et les artistes se produisent bénévolement, entre 15 et 30 minutes maximum mais ont surtout carte blanche sur scène, ce qui amène parfois à de jolies surprises ou moments inattendus.

 

Toutefois, si les concerts débuteront à 17h, de nombreuses animations démarreront à 14h dont le Maradon, organisé par les HUG. L’événement de sensibilisation au don d’organes qui s’associe pour la seconde fois à la Fête de l’Espoir, sera présent avec ses stands d’information, une marche à pied et un parcours cycliste. Cette journée sera importante pour inciter la population à remplir une carte de donneur, informer ses proches et soutenir cette cause.

Pour plus d’informations, le programme complet et les horaires de passage (à partir du 20 mai), rendez-vous sur le site de la Fête de l’Espoir.

Depeche Mode a démarré ce vendredi 5 mai en Suède sa nouvelle tournée sur laquelle il rend hommage à David Bowie en reprenant Heroes.

Vendredi dernier, les fans retrouvaient enfin le trio britannique sur scène. Depeche Mode donnait le coup d’envoi de sa nouvelle tournée Global Spirit Tour, à Stockholm au Friends Arena, un stade de foot couvert pouvant accueillir jusqu’à 65’000 spectateurs où parmi ses tubes et morceaux du dernier album Spirit porté par le premier single Where’s The Revolution, c’était caché une jolie surprise.

Après une heure et demie de concert, le groupe sort de scène pour mieux y revenir, donnant encore trente minutes de show et un hommage spécial à la légende David Bowie. Dave Gahan et sa bande reprennent ainsi le tube de 1977 Heroes, dans une interprétation tout en sobriété devant un public conquis.

Depeche Mode parcourra le monde jusqu’au printemps 2018 avec son Global Spirit Tour et sera notamment très attendu en France, le 12 mai au Charles-Ehrmann à Nice, le 29 mai au Stade Pierre-Mauroy à Lille et le 1er juillet au Stade de France à Paris.

Les brestois dévoilent le clip de leur second single accrocheur extrait du cinquième album studio Plates coutures.

Après une séparation de 9 ans, Matmatah a fait son retour triomphal le 3 mars dernier, avec l’album Plates coutures. Après Marée haute, le groupe poursuivait le mois dernier son exploitation avec le second extrait Lésine pas. Une chanson d’amour rythmée dont il vient de dévoiler son clip en noir et blanc et qui nous donne envie de faire comme ses membres, taper dans les mains et danser.

Un succès également sur scène pour le groupe breton puisque après une tournée de printemps affichant complet dont ses trois dates parisiennes, Matmatah sera sur les routes jusqu’à la fin de l’année avec notamment une tournée des festivals open air et un retour dans la capitale française, le 29 novembre au Trianon et le 30 novembre à l’Elysée Montmartre.

Le protégé de Renaud dévoile le clip de son single Pourvu extrait de son premier album éponyme dans les bacs le 9 juin.

Pour son premier clip, le chanteur à la casquette en velours côtelé, Gauvain Sers, a fait appel aux services du réalisateur de Delicatessen, Amélie Poulain ou encore La Cité des enfants perdus, Jean-Pierre Jeunet. Le chanteur creusois qui a les honneurs d’assurer chaque soir depuis plusieurs mois, la première partie des concerts de Renaud sur sa tournée Phénix Tour, dévoile le clip de son titre Pourvu. Une vidéo à la fois drôle et touchante, dans laquelle on y retrouve la patte du réalisateur mais aussi les acteurs Jean-Pierre Darroussin et Gérard Darmon cités dans les paroles de la chanson et qui ont accepté d’apparaître dans le clip.

Le talentueux auteur-compositeur-interprète sortira son premier album éponyme le 9 juin prochain qu’il présentera sur scène avec sa propre tournée à travers la France, la Suisse et la Belgique. Il sera notamment le 21 juillet aux Francofolies de Spa, le 22 juillet au Paléo Festival de Nyon ou encore le 5 octobre à la Cigale à Paris.

Le groupe dévoile une session live du titre Rainchild en duo avec Hugh Coltman et extrait du premier album dans les bacs depuis vendredi dernier.

Deux ans après son EP, Gunwood revient avec son premier album Traveling Soul, disponible depuis le 28 avril, entre blues des Etats-Unis et folk celtique de l’Irlande. Le trio a pris son temps pour sortir son premier opus, quatre ans après s’être formé à Paris et croise les deux genres musicaux avec une énergie rock et un côté West Coast dans les harmonies vocales. Leur musique envoûte dès les premières secondes et les musiciens ont mis la voix au centre de leur univers musicale créant ainsi des harmonies à la fois délicates et savantes.

Les 12 titres de Traveling Soul ont été enregistrés au studio Ferber et réalisés essentiellement par son chanteur Gunnar Ellwanger. Les images affluent, on y devine beaucoup de sourires de paysages rêvés et de soleil, on y trouve aussi de belles valeurs simple et humanistes, comme dans le morceau d’ouverture qui donne son nom au disque parlant du voyage, quête de soi-même sans fin, recherche interminable d’une vérité, d’un bonheur perdu qu’on ne retrouve jamais, recherche d’une nouvelle ligne de départ. Le talentueux trio nous offre une superbe version live de cette chanson pour fêter la sortie de l’album et sur laquelle il invite Hugh Coltman qu’il retrouve après avoir assuré sa première partie en 2015, au Trianon à Paris.

Gunwood est également à découvrir sur scène avec une tournée qui passera notamment le 15 juin au Folk You Festival à Paris.

Le groupe virtuel de Damon Albarn et Jamie Hewlett a fait son retour très attendu vendredi dernier avec son nouvel album studio qu’il présentera lors d’une tournée européenne et une unique date en Suisse romande.

Après sept ans d’absence, Gorillaz a enfin signé son retour dans les bacs, vendredi 28 avril, avec la sortie de son cinquième album studio, Humanz. Un disque que certains fans ont pu avoir la chance d’écouter quelques jours avant sa sortie officielle à l’occasion de la Humanz House Party, une grande fête qui s’est déroulée le 22 et 23 avril dans 500 endroits différents à travers le monde.

Après un premier concert surprise donné à Londres en mars dernier, Damon Albarn et sa bande sillonneront l’Europe cet automne avec leur Humanz Tour. Le groupe passera deux fois en Suisse, le 8 novembre au Samsung Hall à Zurich et surtout en Suisse romande, le lendemain, à l’Arena de Genève. La billetterie ouvrira vendredi 5 mai à 10h.

Tous les billets de la tournée nord-américaine du groupe se sont arrachés en moins de 10 minutes, le mois dernier, tout comme son concert à venir dans son propre festival Demon Dayz, témoignant de l’attente des nombreux fans de Gorillaz. Une attente également pour le public romand du groupe britannique qui pourra enfin le voir. Un concert évènement et historique !