Simple Plan célèbre les 15 ans de son premier album avec force et générosité

Publié: 01/06/2017 dans Live Reports

Simple Plan faisait son retour en Suisse romande, à la Salle des Fêtes de Thônex à Genève, dans le cadre de sa tournée anniversaire No Pads, No Helmets…Just Balls 15th Anniversary Tour. Le groupe a ravi son public avec sa générosité et des moments inattendus tout au long de la soirée.

La bonne idée du moment, c’est Simple Plan qui l’a trouvée en fêtant sur scène les 15 ans de son premier album No Pads, No Helmets…Just Balls qui n’a pas pris une ride, à la différence de nous autres, trentenaires et fans de la première heure, qui avons vieilli avec le groupe. Ce que les plus jeunes dans la salle, à peine nés à l’époque de la sortie du disque, nous rappellent.

Entendre en live l’intégralité d’un album, dans l’ordre de sa tracklist, c’est assister à un concert pas comme les autres mais un concert de Simple Plan se veut déjà différent des autres. L’énergie, la bonne humeur et l’humour des musiciens sont très communicatifs, ajouté à cela un accent québécois des plus plaisant et le groupe vous embarque dans un plaisir sans fin.

Toutefois, c’est dans un contexte particulier que le groupe se produit sur cette tournée européenne, le leader nous rappelant l’absence de David Desrosiers qui se bat contre une dépression majeure. Un manque que l’on remarque immédiatement. Sa place demeure inoccupée sur scène, comme pour lui dire que tous attendent son retour au plus vite. Les mots de Pierre Bouvier se veulent plein d’optimisme et rassurants pour les fans du bassiste.

The Show Must Go On ! La générosité des québécois est telle que le public à également droit aux singles extraits de tous leurs albums et c’est finalement à 15 ans de carrière auxquels on assiste et à des titres plus joués depuis un certain temps. Les fans se souviendront aussi longtemps de ces moments de partage avec le chanteur qui, lorsqu’il ne joue pas au ballon de plage avec eux, s’invite à leurs côtés le temps d’une chanson, en prenant place dans le fond de la salle.

Le plaisir prit par Simple Plan de rejouer son premier album s’est ressenti et c’est ce qui fait sa force, un groupe qui ne triche pas et un disque que l’on écoutera encore dans 15 ans !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s