Les meilleurs concerts de 2016

Publié: 22/12/2016 dans Chroniques

La musique a résonné très fort, cette année, dans les salles de concerts. Le but de tous, artistes comme spectateurs que de continuer à célébrer la musique, après une fin 2015 tragique à Paris. On Stage a dressé un classement des plus beaux concerts vu tout au long de l’année, entre évènements, retours sur scène et moments marquants.

23

 

Mika à l’AccorHotels Arena à Paris le 27 mai 2016

Au printemps dernier, Mika se produisait dans l’ex Paris-Bercy pour un concert unique et exceptionnel. Le chanteur revenait à Paris, afin de rendre hommage à la capitale française, suite aux attentats du 13 novembre 2015. Une setlist, des décors et des costumes inédits, spécialement conçus pour ce show chargé en émotions.

 

Europe à la Salle Métropole à Lausanne le 17 novembre 2016

Dans le cadre de leur tournée anniversaire The Final Countdown 30th Anniversary Tour, qui célèbre les 30 ans de l’album The Final Countdown, les suédois de Europe s’arrêtaient en Suisse romande. Un évènement qui ne fallait pas manquer tant Europe fait partie de ces groupes mondialement connus qui se produisent que rarement dans cette partie francophone de la Suisse.

 

Muse au Paléo Festival de Nyon le 19 juillet 2016

Le concert évènement de ce 41ème Paléo Festival de Nyon était celui de Muse. Les britanniques étaient tellement attendus en Suisse romande que la Grande Scène était déjà noire de monde, plusieurs heures avant le début du concert. Du jamais vu au Paléo. Quant au show, aucune fausses notes, très réussi, accrocheur et Muse était venu avec pas moins de huit canons à confettis que l’on voit rarement au Paléo.

 

Indochine au Festival Sion sous les étoiles le 18 juillet 2016

Cet été, Nicola Sirkis et sa bande sont repartis en tournée, se produisant dans les festivals de France, Suisse et Belgique. Le groupe en pleine préparation de son prochain album n’avait pas prévu cela mais tenait à remonter sur scène, suite aux attentats du 13 novembre 2015, pour faire résonner encore plus fort la musique, la liberté et la fête. Un concert pourtant marqué par un autre attentat sur le sol français, celui de Nice, quatre jours plus tôt.

 

Puggy à La Maroquinerie à Paris le 16 avril 2016

Avant même la sortie de son quatrième album Colours, Puggy démarrait déjà sa tournée avec ce nouveau disque. Le trio se produisait ainsi dans la salle intimiste de La Maroquinerie à Paris et faisait découvrir ses nouveaux morceaux en live. La soirée fut réussie et les fans chauffés à bloc n’ont pas voulu laisser partir le groupe, à la fin, et lançaient ainsi : « On n’est pas fatigué ! » Un message bien reçu par les musiciens qui sont remontés sur scène, bien que cet imprévu les aient obligé à se concerter, ne sachant pas quoi jouer.

 

Hozier à l’Auditorium Stravinski de Montreux le 23 février 2016

Premier concert en Suisse romande pour le chanteur irlandais à la voix et aux morceaux envoûtants. Si son tube Take Me To Church était bien évidement très attendu, son hommage à David Bowie avec le titre Young Americans fut d’autant plus remarquable que marquant.

 

Bastian Baker au Théâtre Les Etoiles à Paris le 9 novembre 2016

Le chanteur vaudois faisait son retour à Paris dans le cadre d’une tournée un peu particulière, acoustique et en duo. Bastian Baker présentait aussi son troisième album Facing Canyons, sorti quelques semaines plus tôt dans le monde et un an après la Suisse et la soirée fut notamment marquée par l’un des titres du disque, Charlie From Sydney. Un morceau poignant parlant d’ attentats dont celui à Charlie Hebdo et une émotion forcément grande et particulière dans la salle parisienne.

 

Les Insus au Paléo Festival de Nyon le 22 juillet 2016

Téléphone qui se reforme, c’est immanquable. Aubert, Bertignac et Kolinka reviennent sous le nom Les Insus et se produisaient 30 ans après leur unique passage au Paléo Festival. Le groupe a fait déplacer toutes les générations. Les fans de la première heure n’ont pas raccroché et le public entier n’a pas décroché une seule minute du show et aura apprécié notamment la belle complicité entre Jean-Louis Aubert et Louis Bertignac ainsi que la descente de scène du premier, allant à la rencontre du public.

 

Muse à la Tour Eiffel le 28 juin 2016

Muse se retrouve encore une fois dans le classement mais pas son concert qui n’avait laissé qu’un goût amer aux spectateurs, suite à des fouilles et contrôles poussés à l’extrême à l’entrée, et à un show trop court, mais pour le lieu exceptionnel dans lequel il se produisait. Le Champs de Mars à Paris a accueilli les britanniques pour ce concert évènement avec ce décor sublime derrière la scène, la Tour Eiffel, dont on retiendra ce moment poétique où elle s’illumina durant le titre The Globalist.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s