Bastian Baker sort le saisissant « Facing Canyons »

Publié: 06/11/2015 dans Albums

Deux ans après Too Old To Die Young, Bastian Baker revient avec son troisième album Facing Canyons. Un opus plus personnel et plus intime que les précédents mais aussi surprenant et bouleversant.

Bastian Baker

Le chanteur s’est toujours inspiré de ce qui l’entoure et de ce qu’il a vécu pour écrire. Pour Facing Canyons, qui a pris forme sur la route ces derniers mois, lors de ses déplacements promotionnels ou pour donner ses concerts et qui sort aujourd’hui en Suisse et au printemps prochain dans les autres pays, Bastian Baker continue de nous faire entrer dans sa vie mais nous ouvre surtout son coeur, et ce, dès les premiers morceaux du disque.

La ballade White Room ouvre le disque. Une chanson d’amour évoquant le désir, le manque et l’absence lorsque la personne qu’on aime ne se trouve pas à nos côtés, puis l’artiste enchaîne avec la déclaration d’amour Tattoo On My Brain et sa mélodie efficace. Arrive le premier single de l’album, le folk et entraînant Everything We Do et l’humeur dansante ne redescend pas avec I Want You, un titre surprenant puisque Bastian Baker s’essaie à la funk. Vient la somptueuse ballade et nouvel extrait de l’album, Planned It All, interprétée en piano/voix et accompagnée d’instruments à cordes. Avec We Are The Ones (#FF), l’artiste noue étonne encore dans un style country que l’on retrouve aussi dans le titre suivant, Ain’t No Love, mélangé à la folk. Charlie From Sydney est sans aucun doute le morceau le plus poignant et marquant de l’album. Le vaudois y parle des attentats de Charlie Hebdo survenus en janvier 2015 et de ceux de Sydney, dans le café Lindt de Martin Place, qui eurent lieu en décembre 2014. Un hommage à ces évènements tragiques. Puis revient le thème de l’amour sur Rainbow mais sous la forme d’une rupture, cette fois-ci. Quant à Tell The Night, ce titre doux parle de souvenirs, d’instants vécus et qui auraient pu être mieux avec des « si ». Enfin, l’opus se ferme avec Two Thousand Years. Une chanson interprétée avec la chanteuse américaine BJ Scott, coach à The Voice Belgique et que Bastian Baker avait rencontré lorsqu’il l’était lui aussi. Un morceau aux allures rock dont les voix des deux artistes se marient en beauté.

Facing Canyons saura en surprendre et en séduire plus d’un. Réussi, mélodieux et troublant, l’auteur-compositeur-interprète le présentera dès le mois de mars 2016, à travers la Suisse, avec sa nouvelle tournée.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s