Fête de l’Espoir 2014: retour sur une des meilleures éditions

Publié: 25/05/2014 dans Live Reports

La 16ème édition de la Fête de l’Espoir, ce samedi 24 mai, à Genève, a conquis un public très nombreux. Avec une belle programmation et des artistes tous plus attendus les uns que les autres, retour sur les lives de Pascal Obispo, Ycare, Axel Bauer, Fréro Delavega, Rootwords et Stevans.

espoir

Au début du mois, l’évènement musical gratuit, dévoilait son programme avec au total une vingtaine d’artistes, se produisant bénévolement et pour une durée de 20 minutes seulement, chacun. La date tombant le même jour que le match de foot Real Madrid-Atletico Madrid, une télé et un canapé avaient été installés du côté des loges où les artistes faisaient des allers-retours pour suivre le score.

Un début de soirée avec le très attendu Pascal Obispo, venu seul et interprétant ses titres au  piano ou à la guitare. A peine il fut sur scène, que tous les téléphones portables étaient déjà pointés sur lui. Débutant par Lucie et enchaînant les titres, l’artiste a beaucoup fait participer le public qui l’attendait depuis 15 ans. En effet, lors de la seconde édition, Pascal Obispo avait dû annuler sa présence et n’avait pu y revenir avant cette année. En plus de ses morceaux, le chanteur a offert des titres écrit pour d’autres, tels que Savoir aimer (Florent Pagny), Tu trouveras (Natasha St-Pier) ou encore L’envie d’aimer (Les Dix Commandements) pas du tout prévu puisque ce fut un rappel.

Puis vint le tour d’Ycare. L’ancien candidat de la Nouvelle Star 2008 qui a sorti son troisième album La somone, le 17 mars dernier, se produisait en Suisse pour la seconde fois, seulement, depuis qu’il s’est fait connaître grâce au télé-crochet. L’auteur-compositeur-interprète n’a pas manqué de dire qu’il était difficile de passer juste après Pascal Obispo mais son Lapdance en guise d’ouverture faisait déjà bouger la salle. Interprétant entre autres un titre inédit On ne s’entend pas, Ycare termine avec son dernier single en date, Sors, mais où pour notre part on aurait préféré lui dire de rester. L’artiste a dévoilé, il y a quelques semaines, les dates de sa nouvelle tournée et on espère qu’il en rajoutera une en Suisse, puisque ce n’est pas au programme, pour l’instant.

Comme Ycare, Axel Bauer fait partie de ces artistes que l’on aimerait voir plus souvent dans le pays. Il participait pour la troisième fois à la Fête de l’Espoir, depuis sa création, et nous a fait plaisir en chantant ses plus gros tubes, Cargo, A ma place ou encore Eteins la lumière. Et tout d’un coup, il a fait très chaud dans la salle, quand vint le tour de Fréro Delavega. Le duo qui sortira son album d’ici quelques semaines, a justement fait découvrir quelques titres qui y figurera dont le premier single Sweet Darling, qui vient de paraître. Et les deux jeunes hommes feront à nouveau plaisir au genevois puisqu’ils reviendront le 2 août, aux Fêtes de Genève.

La fin de soirée est au rap. Avant MC Solaar, c’est l’américain Rootwords, qui vit à Genève depuis plusieurs années et parle très bien la langue française, qui a quant à lui, ému tout le monde. Il a assuré un beau show avec son dernier album The Rush, disponible depuis le mois d’avril, mais c’est avec une annonce bien triste qu’il le clôtura, en annonçant la perte de son cousin, dans un accident de la route, survenu quelques heures plus tôt. En véritable professionnel, Rootwords n’a rien laissé paraître durant son concert, qu’il aurait pu annuler et demanda d’éteindre la salle et que tout le monde allume son téléphone portable en le tenant au-dessus de sa tête. Un moment d’émotion qui fut immortalisé par les photographes.

Mais à peine le temps de reprendre ses esprits que le groupe genevois Stevans monte sur  scène. Une sixième participation pour son chanteur Yvan Franel mais une première pour cette nouvelle formation puisqu’il ne reste plus que son leader. Jouant le très bon The Backyard en duo avec Rootwords ou encore le nouveau single Franelizer, issus du dernier album Rupture, Yvan Franel a surpris la foule en descendant de scène pour monter sur la barrière de sécurité devant le public et a même offert des cadeaux, en lançant plusieurs des derniers opus du groupe, dans le public.

Une Fête de l’Espoir encore une fois très réussie et appréciée des artistes aimant l’ambiance qui y règne et qui sont en plus toujours disponibles pour leurs fans qui les attendent, afin d’avoir un souvenir, devant l’entrée du bâtiment menant aux loges et à la salle pour les accrédités.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s