Indochine à l’Arena de Genève: « Putain de Suisse ! »

Publié: 14/12/2013 dans Live Reports

indochine bct

Débuté en octobre, le Black City Tour 2 faisait escale en Suisse, à l’Arena de Genève, les 12 et 13 décembre. Un show de 2h30 à couper le souffle, entre toile à 360° au-dessus du public, confettis et ballons géants. Un spectacle dont seul Indochine sait faire.

 

 

C’est devant près de 14’000 spectateurs que s’est produit le groupe au 32 ans de carrière et dont Nicola Sirkis n’a pas manqué de dire que cela faisait un an que les fans suisses attendaient la date du 12 décembre, la première annoncée avant l’ajout de la seconde, quelques mois plus tard.

Après la chute du rideau noir laissant apparaître les musiciens, le concert démarre avec le dernier single en date, Black City Parade et voilà que la magie opère déjà. La toile appelée « Le serpent » et sur laquelle sont projetés des images, commence à s’ouvrir tout doucement pour déjà entourer complètement la fosse mais surtout Indochine continue fort avec les canons de confettis dès le deuxième titre, Traffic Girl.

Indo 2Indo 3

Indo 5

Les morceaux s’enchaînent, les anciens viennent se mêler à ceux du dernier album Black City Parade, mais le public reste à chaque fois sans voix quand arrive le moment où il est totalement encerclé de cette toile. Un instant d’émotion et où tous les yeux suivent, d’un bout à l’autre, ce déploiement aérien. Cependant, la voix des fans sera vite retrouvée, notamment lorsque est diffusé le discours homophobe de Christine Boutin, en intro à College Boy. C’est sous les huées du public que résonne les paroles de la femme politique.

D’autres moments forts étaient aussi attendu en Suisse. Même sans avoir déjà assisté à un concert du groupe sur cette tournée, les fans connaissent d’avance ce qu’il se passera, tels que la visite de Nicola Sirkis dans les gradins sur 3 nuits par semaine ou encore le final tout en beauté et en finesse de Talulla, avec les fans pouvant monter sur scène et serrer le leader dans leurs bras. Une fin déjà réalisée lors du Alice & June Tour.

L’incroyable énergie de Nicola Sirkis et son physique de jeune homme arrivent à nous faire oublier qu’il a 54 ans. Quant à ce Black City Tour, il restera longtemps dans les mémoires et après un tel décor et une telle ambiance, on se demande bien ce que Nicola Sirkis et sa bande vont réserver à leurs fans au Stade de France les 27 (complet) et 28 juin 2014 ?

Indo 6Indo 7

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Indo 8Indo 9

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Indo 10Indo 11

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Indo 1

Indo 14

Setlist du 13 décembre: Indochine a joué des titres différents sur les deux dates.

 

 

 

 

 

 

 

Black City Parade:

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s