INTERVIEW: Julien LOko

Publié: 19/06/2013 dans Interviews

Julien LOko

Après avoir participé au casting de la Nouvelle Star, en 2008 et surtout d’avoir tenu le rôle de Jonathan Harker dans la comédie musicale Dracula, l’amour plus fort que la mort, que Julien LOko, reviendra à la rentrée avec son nouvel album Graffiti Cowboy. Un disque qu’il présentera sur scène le 20 juin, au Standard, à Paris et l’occasion de le rencontrer pour une interview.   

Tu vas présenter demain au Standard, ton nouvel album Graffiti Cowboy, qui sortira en octobre. Comment te sens-tu à la veille de ce concert ?

Bien, très détendu, j’ai répété hier. J’ai des copains avec moi sur scène, des très bons musiciens. Je suis détendu, impatient et j’ai envie d’y aller.

Tu as déjà eu l’occasion de faire découvrir au public une partie du disque en mars dernier au Café de la Danse, quelle avait été la réaction des spectateurs ?

Depuis la Nouvelle Star, le public est très fidèle et il me soutient avec une énergie et une ferveur, c’est incroyable ! Ils communiquent entre eux et sont super impatients d’être à demain donc c’est déjà très annonciateur.

Sur cet album, il y a une reprise d’Emilie Simon, Désert, il y a eu le clip d’ailleurs. Pourquoi avoir repris cette chanson-là en particulier ?

Parce que ça fait longtemps que je la joue sur scène et je suis très fan d’Emilie Simon, de son travail, j’aime beaucoup ce qu’elle fait et pour moi, Désert, c’est une des plus belles chansons d’amour qui existe. Donc voilà, c’est arrivé comme ça, je me suis dit tiens j’ai envie de mettre la reprise d’Emilie Simon et comme tout le reste de l’album s’est fait très naturellement, cette reprise s’est imposée naturellement dans le répertoire.

Comment tu décrirais ton album, Graffiti Cowboy ?

C’est de la pop zombiesque ! Il y a beaucoup de poésie, c’est très sautillant, il y a des ballades très posées et ça parle d’amour mais toujours sur un côté décalé. On parle d’amour à travers le Biscuit Chinois ou encore Zombie Deluxe, il y a toujours un côté un peu décalé.

Tu parlais de la Nouvelle Star, tu y a participé en 2008, mais est-ce que à ton tour, tu te verrais bien à la place du jury, dans une émission de télé-crochet ?

Je ne pense pas avoir assez de crédibilité pour juger quelqu’un. J’ai encore beaucoup de choses à apprendre, à découvrir, beaucoup de scènes à faire. Ecouter des talents et partager un avis là-dessus oui, mais décider ou non de la continuité du talent, dans une émission, non.

Tu as également fait partie de la comédie musicale Dracula, l’amour plus fort que la mort, tu as tenu le rôle de Jonathan Harker. Que gardes-tu de cette expérience ?

Un super souvenir, on a fait la tournée des Zénith avec ce spectacle, ce qui est un cadeau énorme, on a rencontré beaucoup de monde, un public très large, j’ai partagé la scène avec une équipe de 50 personnes, c’était formidable, un super évènement. J’ai un souvenir extraordinaire, j’ai l’impression que c’était il y a six ans, mais non.

Et pour notre part, on garde des beaux souvenirs de tes carnets de route !

Comme il y a eu une si bonne ambiance et que j’aime tourner des images, réaliser, à chaque fois je prenais ma caméra pour filmer ces petits moments qu’on vivait et je me disait qu’il fallait les partager avec tout le monde. Tout ça c’est des petits trucs qui font que Dracula c’était magique.

Refaire une comédie musicale, c’est quelque chose qui te plairais dans le futur ?

Des thèmes particuliers, j’hésiterai pas à refaire. Si ils font une comédie musicale sur Pirates des Caraïbes, L’étrange Noël de Monsieur Jack ou Sweeney Todd, je ferai bien. Après, il faut que le thème me parle. Mais sinon, à la base, je suis pas très comédie musicale. J’ai fait Dracula parce que j’adore cet univers mais après, je cours pas après les autres mais j’ai beaucoup de respect pour tous les artistes et notamment pas mal d’artistes qui étaient dans Dracula, Lola Ces, Anaïs Delva, Gregory Deck qui enchaînent les comédies musicales et j’ai beaucoup de respect pour ça parce qu’ils passent d’un spectacle à un autre et c’est très fort et je les félicites là-dessus. Mais moi c’est la scène avec mes musiciens.

Il y a une vraie communauté de fans qui s’est créé depuis ton passage à la Nouvelle Star, y a-t-il quelque chose de fou ou surprenant qu’un(e) fan ait fait pour toi ?

Les fans font beaucoup de choses que ce soit individuellement ou ensemble. Ils me bluffe à chaque fois et toujours plus fort. Par exemple, on a fait un concert à la scène Bastille, avant l’été dernier et j’avais annoncé dress code Graffiti Cowboy. Tout le monde est arrivé habillé en Graffiti Cowboy, c’était super fort ! Il y a aussi des cadeaux qui m’ont impressionné, l’investissement humain et financier que les gens mettent dans le projet, j’étais sur Oocto puis sur KissKissBankBank pour financer la fin de l’album et il y a un tel soutient que du coup on vit des moments très forts. Je suis impressionné, je pensais pas que l’on pouvait être bluffé comme ça par autant de gens.

Une fois l’album disponible, est-ce qu’une tournée sera prévue ?

Oui, on met en place une tournée mais on y va par étape. On commencera par une formule un peu réduite, duo ou trio dans des petites salles et après si on remplit on reviendra dans la ville avec une formule un peu plus complète et plus grande.

Tu ne fais pas que de la musique, tu réalises également des courts-métrages, tes clips, tu fais du dessin. Tu travailles actuellement dans un de ces domaines ou tu te concentres que sur l’album ?

J’écris beaucoup pour les clips de l’album puisque je les réalises et je suis sur un projet de court-métrage qui est en rapport avec Graffiti Cowboy. Une sorte de petit film pour présenter l’album d’une façon un peu décalée aussi et je dessine beaucoup, en ce moment.

Je te laisse le mot de la fin.

Je vais dire merci beaucoup aux gens qui ont lu l’interview et merci à vous, les médias, de donner la parole aux artistes et de permettre à tout le monde de s’exprimer comme ça, c’est grâce à vous qu’on existe sur le net et c’est super important.

 

Découvrez le dernier clip de Julien LOko, L’instant sublime:

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s