Le groupe suédois annonce son retour sur scène cet automne pour une nouvelle tournée européenne célébrant ses 40 ans de carrière.

Europe 1

2023 marque les 40 ans de carrière du célèbre groupe suédois Europe qui publiait son premier album éponyme en 1983 et pour l’occasion, fêtera cet anniversaire avec ses fans, sur scène, en annonçant son Time Capsule Tour qui débutera cet automne.

Une nouvelle tournée européenne s’étalant sur 18 dates, Paris, Berlin, Londres et surtout la Suisse avec deux shows qui donneront d’ailleurs le coup d’envoi de cette tournée. Joey Tempest et sa bande démarreront ce Time Capsule Tour le 30 septembre à la Salle Métropole à Lausanne puis s’arrêteront le 1er octobre au Volkshaus à Zürich. Europe fera vivre en live ses 11 albums studios comprenant ses plus grands succès, Dreamer, Open Your Heart, Superstitious, Prisoners In Paradise et bien entendu le tube The Final Countdown

Europe n’en est pas à sa première tournée anniversaire puisqu’en 2016 le disque The Final Countdown, le plus gros succès commercial du groupe écoulé à plus de 20 millions d’exemplaires dans le monde avait déjà fait l’objet d’une tournée du même genre. Celui-ci fêtait ses 30 ans à l’époque et les suédois s’étaient déjà arrêtés par ces deux mêmes salles Suisses.

La billetterie pour ce Time Capsule Tour ouvre vendredi 27 janvier à 10h.

Europe tour

Publicité

Les concerts faisaient enfin leur retour cette année. Entre tournées anniversaires, d’adieux ou encore légendaires, découvrez les concerts les plus attendus, les plus forts, les plus mémorables de cette année 2022.

1. Indochine : « Central Tour » au Stade de France à Paris le 21 mai 2022

Indo Central Tour

C’est finalement cette année qu’Indochine a pu célébrer ses 40 ans de carrière avec sa tournée anniversaire, Central Tour, dont le coup d’envoi a été donné au Stade de France. Une tournée des stades complète pour quatre décennies parfaitement représentées sur scène. C’est donc à Paris que les fans ont été les premiers à découvrir cette nouvelle tournée encore une fois exceptionnelle venant d’Indochine. Près de 98’000 spectateurs ont fait le déplacement pour applaudir leur groupe préféré mais aussi pour en prendre plein les yeux avec une scénographie époustouflante, une tour haute de 45 mètres, un écran vidéo de 2500m², le plus grand jamais utilisé pour un concert et donc sa scène centrale de 850m². Indochine passe en revue non seulement 40 ans de carrière avec ses tubes mais aussi en images avec une intro vidéo marquante retraçant 40 ans d’actualité défilant sur l’écran. Elections présidentielles françaises et américaines, attentats, les disparitions de Stéphane Sirkis et de David Bowie, le réchauffement climatique, le Covid-19 et ses confinements et enfin la guerre en Ukraine. Un concert intense voyant également se succéder sur scène beaucoup d’invités surprises et se terminant sur un bouquet final flamboyant avec ses feux d’artifice tirés du sommet de la tour.

2. a-ha : « Hunting High And Low Live » au Montreux Jazz Festival le 1er juillet 2022

a-ha Tour

Prévus en 2020, les 35 ans de la sortie du premier album de a-ha, Hunting High And Low ont enfin pu être célébrés sur scène cette année. La Suisse romande a pu profiter de cette tournée avec un show dans le cadre du 56ème Montreux Jazz Festival où le groupe a même eu l’honneur de l’ouvrir et de se produire à guichets fermés. Le trio norvégien a donné un concert à la hauteur des attentes du public et ouvrant à la perfection ce Montreux Jazz 2022. Le groupe ne se contente pas d’interpréter uniquement son premier album mais passe en revue tous ses disques, joue The Living Daylights, sa bande originale du James Bond de 1987, Tuer n’est pas jouer et continue de se montrer très généreux toute la soirée en dévoilant un titre de son nouvel album attendu pour plus tard dans l’année. C’est un concert très énergique qu’a donné a-ha mettant le public dans l’ambiance dès le début pour finir sur le très attendu Take On Me déchaînant les spectateurs plus que jamais.

 

3. Evanescence et Within Temptation : « Worlds Collide Tour » au Hallenstadion de Zürich le 12 novembre 2022

Worlds Collide Tour

L’une des tournées les plus attendues et les plus reportées depuis 2020, le Worlds Collide Tour d’Evanescence et de Within Temptation. Le quatrième report était le bon et cet automne, l’Europe a pu assister à cette tournée commune affichant sold out dans de nombreuses villes, dont Zürich. Evanescence ouvre la soirée, jouant la quasi totalité de son dernier opus The Bitter Truth et bien entendu ses meilleurs tubes. Bien que le décor soit sobre, Amy Lee fait oublier ce manque de scénographie en assurant le show de sa voix puissante, de son fidèle piano et de son professionnalisme lorsqu’un éternuement lui échappe en plein Part Of Me mais enchaînant comme si de rien n’était. Vient le tour de Within Temptation qui fait bouger la foule dès le début du show. Le groupe n’ayant toujours pas sorti de nouvel album, joue tous ses succès très attendus, Angels, Paradise (What About Us ?) ou encore The Reckoning au milieu d’une scénographie époustouflante, écrans géants suspendus, masque imposant dans le fond de la scène et surtout des flammes jaillissant autour des musiciens tout au long du concert. Le groupe rend hommage à l’Ukraine lorsque Sharon den Adel brandit un drapeau du pays sur Raise Your Banner et continue d’être magistrale en étant assise sur un trapèze, au-dessus des spectateurs sur la ballade All I Need. Une soirée metal avec deux concerts sensationnels dont l’attente valait la peine tant le public en redemandait.

 

4. Kiss : « End Of The Road World Tour » au Paléo Festival Nyon le 19 juillet 2022

Kiss

Concert événement au 45ème Paléo Festival, celui du mythique groupe Kiss qui donnait son unique date suisse dans le cadre de sa tournée d’adieux End Of The Road World Tour et qui a fait l’une des meilleures ouvertures dans l’histoire du festival nyonnais. La scène est impressionnante. Des statues géantes, deux de chaque côté de la scène représentant le démon, le fils des étoiles, l’homme de l’espace et l’homme chat. Le groupe est au mieux de sa forme, le show parfaitement calibré, impressionnant et captivant avec ses effets pyrotechniques et lasers tout du long du concert. Kiss assure aussi avec sa setlist et ses tubes qui déchaînent la foule et qui ressort de ce live époustouflée.

 

5. Scorpions : « Rock Believer World Tour » à l’AccorHotels Arena à Paris le 17 mai 2022

Scorpions Rock Believer

La nouvelle tournée mondiale de Scorpions faisait escale dans la capitale française pour remplir l’AccorHotels Arena, ce printemps dernier. Grosse chaleur à l’extérieur mais aussi à l’intérieur avec les plus gros succès hard rock du groupe, Blackout, Rock You Like A Hurricane, Big City Nights, les titres de son dernier album, Rock Believer, Gas In The Tank, Seventh Sun et de beaux moments tendres avec Send Me An Angel, le très attendu Still Loving You et la ballade inédite dévoilée en live ce soir-là, en hommage à la Ville de Paris, The Language Of My Heart. Les allemands rendent un autre hommage, à l’Ukraine cette fois, avec de nouvelles paroles de Wind Of Change dédiées au pays. Scorpions a fait vibrer la capitale française avec ses plus de 50 ans de carrière et un concert énergique.

 

6. Bryan Adams : « So Happy It Hurts Tour » à l’Arena de Genève le 4 février 2022

Adams

Son nouvel album So Happy It Hurts pas encore sorti que Bryan Adams était déjà en tournée et passait par l’Arena de Genève en début d’année, après 15 ans d’absence en Suisse romande. Non seulement le canadien a ravi ses fans de ses tubes Summer Of ’69, (Everything I Do) I Do It For You ou encore Run To You mais aussi et bien évidemment a dévoilé son nouvel opus en live. L’artiste a ponctué son show de quelques autres moments mémorables tels qu’en demandant au public les morceaux qu’il voulait entendre ou encore en interprétant Here I Am, la bande originale de Spirit, l’étalon des plaines mais en français. C’est un Bryan Adams en très grande forme que le public suisse romand a pu retrouver, malgré ses deux tests positifs au Covid-19 quelques semaines plus tôt.

 

7. Kiefer Sutherland : « Chasing The Rain Tour » au Bierhübeli à Berne le 13 octobre 2022

Sutherland

Kiefer Sutherland démarrait la troisième tournée de sa carrière cet automne et s’arrêtait dans la capitale Suisse. L’artiste est toujours aussi généreux et proche de son public en échangeant beaucoup d’anecdotes notamment sur sa carrière d’acteur et en interprétant un nombre important de chansons. C’est ainsi que ses trois albums sont passés en revue et qu’un inédit est même dévoilé en live. La voix rauque de Kiefer Sutherland et le son country/rock de ses morceaux séduisent toujours autant les spectateurs et l’artiste prend toujours autant de plaisir à être sur scène. Le public suisse principalement composé de romands a été conquis par cette soirée.

 

8. Coldplay : « Music Of The Spheres World Tour » au Stade de France à Paris le 16 juillet 2022

Coldplay

Première des quatre dates sold out au Stade de France de la nouvelle tournée de Coldplay. C’est avec le premier single énergique de Music Of The Spheres, Higher Power, que le groupe démarre son show mettant d’entrée le public dans l’ambiance et envoyant également dès le début son plus gros tube, Viva La Vida. Coldplay donne une fois de plus une tournée captivante grâce aux bracelets distribués aux spectateurs à l’entrée s’allumant et changeant de couleurs au rythme des morceaux mais aussi de part quelques moments inattendus, un duo avec H.E.R. sur le titre Let Somebody Go et une fin de concert sur une autre scène placée dans le fond du stade. Une petite scène sur laquelle le groupe interprète Magic en français et Sparks avant de clôturer le show sur un Humankind festif avec des feux d’artifice lancés depuis le toit du stade.

 

9. Calogero : « Centre ville Tour » au Venoge Festival à Penthaz le 20 août 2022

Calogero 2022

Près de deux ans après la sortie de son dernier album studio, Centre ville, Calogero pouvait enfin le défendre en live, déclarant lors de sa sortie, attendre la levée des mesures sanitaires pour remonter sur scène, refusant de jouer devant un public masqué. C’est une tournée des festivals open air que l’artiste a choisi pour son retour sur scène s’arrêtant en Suisse, au Venoge Festival, devant un public impatient. Calogero est fidèle à lui-même, souriant, en grande forme et très heureux d’être là donnant un concert dynamique, fort et captivant. L’artiste se concentre essentiellement sur ses trois derniers disques mais avec une très bonne setlist pour des festivals déroulant ses plus grands succès entraînants, 1987, La rumeur, forts, Un jour au mauvais endroit, Voler de nuit ou encore intimes, Avant toi, Fidèle. Le chanteur réussi à faire oublier ses deux ans sans concerts et à nous convaincre sans mal que « c’était mieux après. »

 

10. Kaleo : « Fight Or Flight Tour » à l’Alhambra à Genève le 8 juin 2022

Kaleo

Plus d’un an après la sortie de son dernier disque, Surface Sounds, Kaleo le défendait lors d’une tournée qui posait ses valises une nouvelle fois en Suisse romande, après le Paléo Festival en 2018. Dès que le groupe monte sur scène, le public est déjà en extase et dès que Jökull Júlíusson commence à chanter, déjà envoûté par sa voix si unique. Si les titres du dernier album sont bien sûr joués, les islandais reviennent sur le disque précédent, A/B dont les très attendus Way Down We Go et No Good. Un son blues/rock prenant qui a séduit la salle de l’Alhambra à Genève.

Les meilleurs albums de 2022

Publié: 22/12/2022 dans Albums

2022 se termine et il est l’heure du bilan. Retour sur les albums qui ont marqué l’année et des retours très attendus.

1. a-ha : « True North » Sortie : 21 octobre 2022

a-ha True North

Après 7 ans d’absence dans les bacs, a-ha faisait enfin son retour avec un nouvel album. Après s’être concentré ces derniers mois sur sa tournée 2020 reportée à cette année, le groupe pouvait enfin faire la promotion de True North. Un 11ème album studio porté par la voix toujours aussi envoûtante de Morten Harket et les compositions toujours aussi efficaces des deux autres membres, Pål Waaktaar-Savoy et Magne Furuholmen bien qu’un changement d’univers se soit opéré avec cet opus. Le trio nous fait découvrir ses nouveaux morceaux dans une musique pop rock légère mêlée à l’orchestre norvégien l’Arctic Philharmonic. Mais c’est surtout un hommage à son pays, la Norvège, qu’il souhaitait faire avec ce nouvel album montrant d’où il vient et qui il est. Un nouveau disque plus révélateur, plus personnel et plus émouvant que jamais.

2. Muse : « Will Of The People » Sortie : 26 août 2022

Muse Will Of The People

L’un des albums les plus attendus de 2022, Will Of The People de Muse est aussi l’un des plus gros succès de cette année mais rien d’étonnant quand on s’appelle Muse. Depuis le début de l’année, le groupe en a déjà bien fait la promotion en sortant six singles passant du heavy metal avec Won’t Stand Down à du rock teinté de synthé dans Compliance ou encore à du piano/voix avec le superbe Ghosts (How Can I Move On). Mais c’est comme à son habitude que Muse sort un album-concept en abordant cette fois-ci le thème de la peur par rapport à tout ce qui se passe dans le monde en ce moment (Covid-19, guerre en Ukraine, catastrophes naturelles liées aux changements climatiques,…). C’est bien sûr encore des morceaux taillés pour la scène que nous offre le groupe avec toujours ce son unique qui fait la musique de Muse.

3. Imagine Dragons : « Mercury – Act II » Sortie: 1er juillet 2022

Imagine Dragons

Moins d’un an après la sortie de son Mercury – Act I, Imagine Dragons sortait déjà son Act II. Avec des singles des plus accrocheurs, Enemy, Bones et Sharks, le groupe de Las Vegas nous entraîne encore une fois dans son univers puissant mais montre aussi une facette plus douce de lui dans sa seconde partie de l’album avec des morceaux calmes voire acoustiques tels que Tied, I Wish ou encore Continual. Un disque de qualité, dansant et séduisant. 

4. Scorpions : « Rock Believer » Sortie : 25 février 2022

Scorpions Rock Believer

Après sept ans d’absence dans les bacs, les légendes du hard rock sont enfin revenues avec leur nouvel album, en début d’année. L’énergie est toujours la même, la complicité entre les membres toujours intacte et le son toujours aussi vibrant. Entre morceaux électrisants, Gas In The Tank, Peacemaker, mélodieux, Rock Believer, Seventh Sun et ballades intenses comme seul Scorpions sait le faire, When You Know (Where You Come From), The Language Of My Heart, les allemands nous ont pas fait patienter toutes ces années pour rien sortant encore une fois un disque très réussi, sans artifices. Du rock comme on l’attend de la part de Scorpions.

5. Slash feat. Myles Kennedy and The Conspirators : « 4 » Sortie : 11 février 2022

Slash 4

Sobrement baptisé 4, le légendaire guitariste des Guns N’ Roses nous a fait découvrir son nouvel album solo en début d’année. Et c’est donc toujours entouré de Myles Kennedy et des Conspirators que Slash est revenu avec ce quatrième disque enregistré dans les conditions du live et premier album à sortir sous un nouveau label baptisé Gibson Records. Du premier single ouvrant le disque, The River Is Rising à l’envoûtant Fall Back To Earth le refermant, Slash nous offre encore une fois des mélodies séduisantes et des riffs imparables pour un nouvel opus très accrocheur.

6. Kiefer Sutherland : « Bloor Street » Sortie : 21 janvier 2022

Kiefer-Sutherland Bloor Street

Celui qui a campé le plus célèbre des agents de cellule anti-terroriste poursuit sa carrière musicale et démarrait cette année 2022 avec la sortie de son troisième album en 6 ans seulement. Kiefer Sutherland dévoile un disque très personnel. Il nous emmène en balade dans Bloor Street, le morceau titre de l’album, une rue de Toronto lui rappelant ses souvenirs y ayant vécu plus jeune, nous raconte ses 48 jours de prison passés en 2007 pour conduite en état d’ivresse dans County Jail Gate ou encore nous parle d’amour dans Two Stepping In Time. Mais c’est toujours avec le même son country rock/country folk que l’artiste réalise l’un de ses meilleurs albums à ce jour le clôturant même par un joli duo avec Eleanor Whitmore. 

7. Bryan Adams : « So Happy It Hurts » Sortie : 11 mars 2022

Bryan Adams So Happy It Hurts

Bien que le chanteur ait démarré le travail sur So Happy It Hurts en 2019, il aura fallu 3 ans aux fans pour enfin le découvrir. Cela s’explique de plusieurs façons, tournée commune 2020 avec Bon Jovi annulée à cause du Covid et le fait que Bryan Adams ait lui-même joué la majorité des instruments sur ce disque. Entre rock entraînant, So Happy It Hurts, soft, On The Road, électrisant, Kick Ass ou encore langoureux, You Lift Me Up, le canadien fait un retour réussi avec cette palette de styles ajoutant même un peu de country avec I’ve Been Looking For You.

8. Nickelback : « Get Rollin’» Sortie : 18 novembre 2022

Nickelback Get Rollin

Cinq ans après Feed The Machine, Nickelback sort enfin son successeur Get Rollin’ aux styles éclectiques. On y retrouve du pur hard rock, San Quentin, Skinny Little Missy, des ballades enivrantes, Does Heaven Even Know You’re Missing ?, Steel Still Rusts, du Country rock, High Time et même de l’acoustique dans sa version deluxe, Just One More, Horizon. Tous les titres de ce 10ème album studio se valent, si bien que le groupe nous prouve qu’après plus de 25 ans de carrière, il prend toujours autant de plaisir à sortir des disques accrocheurs, puissants et électrisants.

9. Within Temptation : « The Aftermath EP » Sortie : 2 décembre 2022

Within Temptation

Toujours pas de nouvel album en vue pour Sharon den Adel et sa bande mais un EP 4 titres pour faire patienter les fans. Durant la pandémie, Within Temptation qui, comme beaucoup d’autres artistes, ne pouvait se résoudre à rester sans rien faire, donna un mini show sur internet en réalité virtuel où le groupe évolua dans quatre différents mondes futuristes interagissant avec sa musique. Si le résultat fut saisissant pour les yeux, le son et le choix des titres le furent tout autant puisque le groupe interpréta trois nouveaux singles, The Purge, Entertain You et Shed My Skin ainsi qu’un titre de 2004, Forsaken, dans une version inédite. Aujourd’hui, ces chansons live se retrouvent sur un EP paru qu’en vinyle mais qui ravira les passionnés de ce support jusqu’au prochain opus très attendu.

10. Blossoms : « Ribbon Around The Bomb » Sortie : 29 avril 2022

Blossoms

Tous les deux ans depuis sa révélation en 2016, le groupe de Stockport sort un nouvel album et n’a pas dérogé à la règle cette année en publiant son quatrième disque. C’est chaque fois un plaisir de découvrir un nouvel opus de Blossoms tant sa musique est mélodieuse et fascinante. Avec Ribbon Around The Bomb, on retrouve ses mélodies aux accents vintages et cet irrésistible mélange de pop et de synthé. Un disque travaillé et soigné grâce auquel le groupe a classé pour la troisième fois de sa carrière un album n°1 des ventes dans les charts anglais.

Calogero sort un inédit évoquant la France, le pays où il est né et qui a accueilli ses parents. 

Calo single

Deux ans après la sortie de Centre ville porté par les singles La rumeur, Celui d’en bas ou encore C’était mieux après et défendu sur scène cet été par une tournée des festivals open air, Calogero dévoile aujourd’hui un tout nouveau single, tel qu’il l’avait annoncé ces derniers jours sur ses réseaux sociaux.

L’artiste nous fait ainsi découvrir Par choix ou par hasard, un titre entraînant sur lequel il a laissé le soin à l’un de ses fidèles paroliers, Paul Ecole, d’en écrire le texte racontant tout ce qui fait la France et reconnaissable de ses habitants : « Draguer des extrêmes, voter pour des Miss. Etre Français, c’est tenir des pancartes. » Mais c’est aussi un texte parlant de ses parents entrés dans ce pays des décennies plus tôt : « C’est des gens qui rêvent et qui entrent. C’est l’espoir de mon père dans les années 50 » et comme expliqué par le chanteur sur les réseaux sociaux :

« Mes parents sont arrivés en France « par choix ». Dans les années 50, ils ont quitté leur village natal de Sommatino, pour s’y installer. Comprenez : ils ont laissé derrière eux la Sicile pour une vie meilleure – on disait qu’en France les placards étaient pleins. Je salue leur courage d’avoir quitté leur terre natale sans jamais l’oublier dans leur cœur, et de mettre au service de la France leurs bras ouvriers pour poursuivre sa construction. Pas un rêve américain, un espoir français. La France, où ma sœur et mes deux frères sont nés, où je suis venu au monde « par hasard », sous le nom de Calogero, Joseph, Salvatore Maurici, le 30 juillet 1971. Un Italien né en France, je serai naturalisé « par choix » à 18 ans.

Mais c’est quoi être Français ? Une fierté, ou une honte ? « Être Français », j’aurais pu intituler ainsi cette chanson qui arrive aujourd’hui, entre deux albums, seule, un texte écrit à ma demande par mon parolier fétiche Paul Ecole, que j’ai mis en musique. Une chanson, comme la concrétisation d’une idée qui m’habite depuis longtemps, m’interroge parfois, me préoccupe souvent.

L’inspiration de la musique m’est venue de l’énergie des grands soirs, ceux de la réconciliation des Français entre eux, quels qu’ils soient, d’où qu’ils viennent, de Sommatino ou d’ailleurs. Ces soirs où le « vivre ensemble » n’est plus une chimère, mais une réalité palpable. Quand les Bleus remportent une coupe, on défile sur les Champs-Élysées, on se drape du tissu tricolore, celui-là même qui vole au vent sur la façade des mairies et des écoles de chez nous. Ce drapeau, je le porte sur la pochette de cette nouvelle chanson, moi, Calogero Maurici, fils d’immigrés.

Est-ce que je devrais avoir honte d’aimer ce pays, terre d’accueil de mes parents, et des vôtres ? Insidieusement, on soupçonne souvent tout individu revendiquant une identité française d’avoir des idées politiques extrêmes.

J’aime à jamais cette France, bien qu’imparfaite, c’est évident, où règnent encore trop d’inégalités. La France plurielle que je décris dans cette chanson comme une promenade dans les âges, les paysages et ceux qui les peuplent : Aimé Césaire ou Marcel Cerdan. La France, ce sont les tours des Mureaux dans la nuit, la lumière le soir des César.

Je porte sur moi ce drapeau, je n’ai aucun point commun avec les extrêmes.

J’avais envie de chanter cette France qui a accueilli mes parents, « par choix », et qui m’a accueilli « par hasard ». J’espère, j’ose dire, que parfois ce hasard fait bien les choses. »

Calo

Un beau morceau dans lequel Calogero chante être né « par hasard » mais avoir adopté « par choix » ce pays qu’est la France.  

Le Caribana Festival dévoile une première partie de sa programmation 2023 qui s’annonce déjà vibrante et intense.

Sum 41

Sum 41 à l’affiche du 31ème Caribana Festival, 6 ans après sa dernière venue.

C’est Noël avant l’heure pour le Caribana Festival qui annonce les premiers artistes de sa 31ème édition qui se tiendra du 7 au 10 juin prochain au port de Crans-près-Céligny. Le premier festival open air romand à dévoiler une partie de son affiche où il y en aura encore pour tous les goûts car à Caribana, c’est un jour un style.

Une ouverture électrisante le mercredi avec pour l’heure trois groupes importants de la scène rock, Sum 41, Nothing But Thieves et Flogging Molly. La soirée pop s’invite le lendemain avec pour l’instant une affiche féminine, Izia et Suzanne, quant au week-end, il démarrera le vendredi avec la soirée rap voyant se succéder sur scène Blaiz Fayah, Djadja & Dinaz et Soolking et enfin le samedi, placé sous le signe de l’électro, vibrera avec le DJ belge qu’on ne présente plus, Lost Frequencies.

Neuf premiers noms qui annoncent déjà une 31ème édition mémorable dont la billetterie est déjà ouverte sur le site du Caribana Festival.

Très attendue avec son Courage World Tour reporté à cause de la pandémie, Céline Dion annonce l’annulation de sa tournée prévue l’année prochaine pour des raisons de santé comprenant les festivals open air dont le Paléo Festival Nyon.

Dion

©Brian Purnell

Depuis l’annonce en 2019 de la venue de la star québécoise Céline Dion au Paléo Festival, prévue initialement en 2020, les fans n’en pouvaient plus d’attendre la chanteuse puisque son show fut reporté à 2023 à cause de la pandémie. Mais c’est avec tristesse que le Paléo Festival Nyon annonce aujourd’hui l’annulation de son concert du 17 juillet 2023. L’artiste a à regret dû annuler pour raisons de santé toutes les dates de festivals d’été, dont Paléo. Céline continue d’être traitée par son équipe médicale pour des spasmes musculaires sévères et persistants qui l’empêchent de se produire en concert, comme elle l’a déclaré : « Cela me fait mal de vous dire que je ne serai pas prête à reprendre ma tournée en Europe en février. Cela me manque de vous voir… d’être sur scène… de jouer pour vous. Je me donne toujours à 100% quand je fais mes spectacles, mais je ne peux pas vous offrir cela en ce moment. Pour que je puisse vous rejoindre à nouveau, je n’ai pas d’autre choix que de me concentrer sur ma santé et j’ai l’espoir d’être sur la voie de la guérison. » 

L’organisation partage la déception des fans et souhaite de tout cœur un rapide rétablissement à Céline Dion. Elle espère accueillir cette grande artiste lors d’une prochaine édition.

La billetterie en 2019 avait affiché sold out en 22 minutes seulement pour ce concert évènement, l’interprète de My Heart Will Go On ne s’étant plus produite en Suisse romande depuis 2008.

Dans l’attente, tous les billets achetés pour le concert de Céline Dion seront remboursés.

Les modalités de remboursement seront communiquées par email d’ici fin janvier 2023 à toutes les personnes détentrices de billets, le temps de mettre une solution de remboursement en place.

L’organisation du Paléo Festival remercie chaleureusement les festivalières et festivaliers pour leur patience et leur compréhension.

Le groupe continue toujours autant de faire plaisir à ses fans en annonçant son retour pour 2023 avec une tournée des festivals open air et la sortie de son Central Tour en CD, DVD, Blu-Ray et livre collector.

Indo

Photo: Twitter Indochine. Stade de France, Paris, le 21 mai 2022.

Après une tournée des stades français pour son Central Tour célébrant ses 40 ans de carrière qui devait se tenir en 2021 mais reporté à cette année à cause du Covid, Indochine fera déjà son retour l’année prochaine en donnant rendez-vous à son public dans les festivals open air.

Chaque tournée d’Indochine est à chaque fois très attendue et peut importe où qu’il joue. Le Central Tour de cet été a même battu tous les records en réunissant près de 418’000 spectateurs dans cinq stades et avec une scénographie des plus impressionnantes, une tour haute de 45 mètres, un écran vidéo de 2500m², le plus grand jamais utilisé pour un concert et une scène centrale de 850m². Une tournée anniversaire filmée pour une diffusion au cinéma la semaine dernière où les fans ont pu vivre ou revivre ces moments intenses avec le concert de Lyon au Groupama Stadium et la présence du groupe dans les salles de certaines grandes villes de Suisse, France, Belgique et même d’Angleterre. Un live qui sortira également en CD, DVD, Blu-Ray et livre collector le 13 janvier prochain dont plus d’infos arriveront plus tard.

Quant à cette nouvelle tournée des festivals 2023, Nicola Sirkis et sa bande seront le 29 juin à La Nuit de l’Erdre, le 2 juillet aux Eurockéennes de Belfort, le 5 juillet au Festival Beauregard, le 7 juillet à Musilac, le 8 juillet aux Déferlantes, le 9 juillet à Pause Guitare et le 4 août à Ronquières Festival. La billetterie ouvre ce vendredi 2 décembre à 10h sauf pour les Eurockéennes, dont la mise en vente est programmée pour le 16 décembre à 12h. Rien n’a été annoncé concernant la Suisse mais Indochine précise qu’il y aura encore d’autres festivals qui s’ajouteront. Les fans helvètes peuvent donc continuer d’espérer. 

Le Paléo Festival Nyon révèle les visuels de sa prochaine édition. Un univers vivant, coloré, dans l’air du temps, fait de multiples pancartes. Une manifestation… d’amour pour le Festival, qui place l’expression et la diversité au cœur de l’affiche.

Paléo affiche 2023

Un assemblage fou de pancartes hautes en couleur et de slogans vivants donnent le ton de la prochaine édition du Paléo Festival Nyon. Lauréat·e·s d’un workshop au sein de la HEAD-Genève, Lise Mendes et Son Do, deux étudiant·e·s en 2ème année de Bachelor en communication visuelle, nous présentent aujourd’hui le fruit de leur travail. Un univers visuel à l’esthétique forte, qui retranscrit l’énergie du Festival en explorant l’expression et la diversité.

 

Les pancartes !

Inspiré par les pancartes et slogans que l’on trouve lors de manifestations, ce projet présente une retranscription graphique des émotions et expériences vécues au Festival. « L’idée de représenter le Festival avec des pancartes nous est apparue comme une évidence. Par celles que nous avons vues à Paléo bien sûr, mais plus largement celles dans la rue ou sur les réseaux sociaux, puisque les manifestations sont au cœur de l’actualité. Mais contrairement aux événements lors desquels l’on affiche son mécontentement, nous avons choisi de prendre le contrepied avec des codes inversés, soit une démonstration… positive et d’amour pour le Festival ! Nous souhaitions évoquer l’attachement de et pour Paléo, de et pour les artistes, mais surtout toute l’énergie, les échanges, l’humour et l’être-ensemble que nous y avons ressentis. Nous avons également ajouté quelques « classiques » entendus au Festival. »

Pour transposer ces sentiments et mots de manière graphique, il leur tenait à cœur à Lise et Son de proposer un projet à la fois universel, instinctif et au potentiel infini. Les quelque 230 différentes pancartes faites de dessins et slogans qui composent le projet ont été créées par les deux étudiant·e·s de manière collaborative, entouré·e·s de leurs collègues, avec du matériel de récupération et des restes de peintures ou d’aérosols. Chaque pancarte terminée a ensuite simplement été prise en photo au smartphone, puis détourée. Il s’agissait ensuite de les assembler et les combiner à l’envi ; des compositions foisonnantes, pour représenter la diversité du public. « Le principe même de l’affiche est inclusif et accessible à toutes et tous: chaque personne peut s’y projeter et fabriquer ses panneaux. Un bout de carton peut ainsi devenir un objet au message fort. Notre souhait ? Que le public s’empare du projet et débarque à Paléo avec ses propres pancartes ! »

 

Billetterie de Noël 

La traditionnelle billetterie de Noël sera ouverte du jeudi 1er décembre au jeudi 22 décembre 2022 !   

SERONT DISPONIBLES

Des packs 6 jours à partager* 

Des abonnements 6 jours personnels

Des billets Flex, qui vous garantissent le billet pour le soir de votre choix !**  

 

*Offre disponible uniquement lors de la billetterie de Noël

**Sauf lundi 17 juillet 2023 (Céline Dion complet)

 

POINTS DE VENTE

En ligne sur paleo.ch 

Limité à 4 billets par achat

Paiement par Twint, cartes de crédit (Visa, MasterCard, American Express) ou PostFinance  

 

Le 46ème Paléo Festival se tiendra du 17 au 23 juillet 2023 et accueillera un Village du Monde aux couleurs du Brésil.

 

 

 

 

 

Le britannique fait son retour avec son nouveau single efficace et lève ainsi le voile sur son troisième album très attendu.

Tom Gregory

©Kolja Eckert

Après une tournée des festivals open air sensationnelle dont un passage en Suisse romande au Venoge Festival en août dernier, Tom Gregory revient aujourd’hui avec un tout nouveau single et premier extrait de son prochain opus à venir.

Alors que l’artiste a marqué les esprits avec ses deux premiers albums, Heaven In A World So Cold (2020) et Things I Can’t Say Out Loud (2021) et leurs tubes en puissance, Fingertips, Rather Be You ou encore River, Tom Gregory continue sur sa lancée en dévoilant Forget Somebody, un titre dans la plus pure tradition pop anglaise et un morceau qui trouvera également sans peine son public avec son son accrocheur et son rythme entraînant. En attendant le clip officiel, l’auteur-compositeur-interprète qui fêtera ses 27 ans ce 10 novembre nous dévoile ce nouveau morceau dans une lyric video tournée à Blackpool, sa ville natale.

Avec plus de 770 millions de streams dans le monde, l’une des plus belles révélations pop d’Angleterre de ces dernières années prépare son retour très attendu dans les bacs avec son troisième disque encore sans date de sortie mais qui ne passera pas inaperçu lui non plus.

Les irlandais lèvent le voile sur leur nouvel album avec le premier extrait entraînant et accrocheur Dare You To Doubt Me. 

The Script single

Un ans après son premier best of Tales From The Script – Greatest Hits porté par l’inédit I Want It All, The Script fait son retour avec un nouveau single annonçant la sortie prochaine de son septième album studio. Bien qu’en pleine tournée avec cette compilation regroupant tous leurs tubes, The Man Who Can’t Be Moved, Hall Of Fame, Superheroes ou encore Rain, les irlandais ont tout de même trouvé le temps de retourner en studio pour sortir aujourd’hui Dare You To Doubt Me, un titre toujours aussi mélodieux et entêtant faisant office de premier extrait de ce nouveau disque encore sans date de sortie mais qui fera suite à Sunsets & Full Moons, paru en 2019.

Les fans auront tout le temps d’entendre ce nouveau single en live puisque le Greatest Hits Tour, bien que reporté à cause de la pandémie, se poursuit jusqu’à la fin de l’année et le groupe, très attendu sur scène, sera en tournée européenne tout le mois de novembre. Il se produira notamment le 9 novembre au Samsung Hall à Zürich et le 14 novembre au Trianon à Paris.